« Quelles valeurs donnons-nous au bénévolat? »

En cette Semaine de l’action bénévole 2021, nous aimerions vous partager notre dernier texte de réflexion. Comme le thème de la semaine est cette année « La valeur de chacun, la force du nombre », nous avons décidé de vous proposer un texte sur les valeurs du bénévolat (économique, idéaliste, humanitaire), et sur comment celles-ci peuvent parfois entrer en contradiction. Bonne lecture !

« Selon la trousse de campagne 2021 de Bénévoles Canada, la SAB célèbre cette année « les impressionnants actes de bonté accomplis par des millions de personnes, ainsi que la magie qui opère lorsque nous travaillons tous ensemble vers un but commun ». Pour Bénévoles Canada, les bénévoles réconfortentrenforcent les collectivitésinspirent la créativité, assurent notre sécurité, dirigent des mouvements et réparent les injustices comme celles causées par le racisme systémique. Ces faits montrent bien la valeur des bénévoles et des gestes qu’ils et elles posent pour d’autres et pour leurs communautés. La SAB est un moment pour rendre visibles ces actions souvent invisibles, et les célébrer. Mais est-ce suffisant?

Le bénévolat a été décrit par certaines chercheuses féministes comme un travail invisible, dont les logiques ressemblent à celles du travail du care des femmes au foyer. Face au travail salarié, le travail bénévole est ainsi dévalué, relégué à la sphère du non-travail, du non-professionnel, du non-productif et du non-économique. Pourtant, le bénévolat génère bel et bien une valeur financière. »

Lisez la suite en cliquant ici.